Accueil | Articles | Entretiens | « Oubliez l’intégration, c’est un mensonge ! »

« Oubliez l’intégration, c’est un mensonge ! »

Entretien du journal IL FATTO QUOTIDIANNO, quotidien italien de centre-gauche, avec Jean-David Cattin.

Trente et un ans, en colère et engagé. Jean-David Cattin est l’un des leaders de Génération Identitaire. « Structure politique qui défend l’Europe et les Européens, luttant contre l’immigration et l’islamisation ». Ce mouvement de droite français, inspiré par la Ligue du Nord, est devenu le point de référence pour des centaines de jeunes. Ils ne se disent pas racistes, mais ils croient qu’une société multi-ethnique multiraciale est par définition violente et conflictuelle.

➤ Jeudi soir,a-t-on immédiatement pensé qu’il a eu une attaque islamiste ?

Oui. Il y a deux ans, lorsque ces attaques ont commencé, les médias parlaient d’actes de déséquilibrés. Aujourd’hui la question ne se pose plus. On ne sait pas encore si le Tunisien était lié à une mosquée ou à un groupe islamique, mais personne ne doute de la motivation islamiste de l’attaque.

➤ A Paris et à Bruxelles les terroristes venaient de la périphérie de la ville, où vivent ceux qui ont plus de difficulté à s’intégrer.

Aujourd’hui l’intégration comme l’assimilation sont impossibles. Lorsque l’on a à faire à un petit nombre d’immigrés qui viennent de loin, cela est déjà difficile, mais comme aujourd’hui ils sont très nombreux et qu’ils viennent de très loin, cela est carrément impossible. Les immigrés créent en Europe des sociétés multiethniques comme l’Afrique du Sud, la Syrie, les Etats-Unis, le Brésil, multiculturelles, multi-ethniques, multiraciales et violentes.

➤ Chaque mois, il y a une attaque et la France est de plus en plus une cible, comment remédier à cela ?

Comme l’immigration est la cause fondamentale, la première chose à faire est de l’arrêter, la seconde est de fermer les mosquées radicales. A Nice, la plupart des mosquées sont liées aux Frères musulmans, ce même mouvement qui est interdit en Egypte.

➤ Ceux qui attaquent la France ont la trentaine sont nés et ont grandi en France. Comment réagissent les Français ?

Les gens sont tristes, blessés et extrêmement en colère. Si quelqu’un a pu penser qu’il était possible de vivre ensemble, Maintenant, nous pouvons mettre cette idée définitivement de côté . Ceux qui continuent à défendre cette idée sont coupables de complicité avec la situation actuelle.

➤ Ce que vous dites est également valable pour ceux qui vivent en France depuis des années ?

La situation de l’immigration actuelle est aussi grave pour ceux qui arrivent maintenant que celle de l’immigration plus ancienne. Ils ne s’intègrent ni en France, ni en Europe. Même ceux qui sont nés ici et qui appartiennent à la troisième génération, ne se sentent pas Français. Quand il y a les matches de la Coupe du Monde ils soutiennent la Tunisie ou l’Algérie. Ceux qui ont la double nationalité franco-tunisienne ou franco-turque, votent lors des élections pour les partis islamistes, plus même que leurs compatriotes restés au pays, comme pour Ennahda en Tunisie. Il n’est donc pas vrai que la majorité des immigrés en France sont modérés. Il y a une haine qui existe depuis des décennies entre les populations immigrés et les Français. Le Front National fait d’excellents résultats pendant des années et cela est dû au fait que l’immigration est forte depuis trop longtemps. Déjà en 2005, les émeutes dans les banlieues étaient un symptôme de cette haine des immigrés contre la France. Ce n’est pas un fait nouveau et imprévisible.

➤ A Nice et dans la région PACA, le FN est très fort, pourquoi ?

Pour deux raisons. L’immigration d’Afrique du Nord est très forte et il y a ici beaucoup de Français qui ont vécu en Algérie, et qui ont du la fuir en 1962 (avec la fin de la guerre d’Algérie, ndlr). Qui vit à Nice rit quand il entend parler de coexistence et d’intégration.

ilfatto

Dans la même catégorie

Université d’été 2017

La quinzième Université d’été identitaire, intitulée « Défenseurs de l'Europe », s’est déroulée du 14 au 19 août et a rassemblé plus de 160 jeunes cadres identitaires de plusieurs pays européens. Les conférences qui y ont été données ont évoqué les grandes figures de...

Nous avons besoin d’un « No Way » européen

[Activez les sous-titres] Il existe une alternative à l'autoroute migratoire que voulaient établir les ONG, il s'agit de la politique du No Way australien. Elle a mis un terme à l'immigration illégale et aux morts en mer. Nous voulons un No Way européen !

Présentation de la mission DEFEND EUROPE

Pour soutenir la mission, cliquez ici.

Présentation des 30 mesures pour une politique d’identité et de remigration par Jean-David Cattin​

La conférence s'est tenue à la Traboule, maison de l'identité lyonnaise,  le 17 février 2017. Cliquez sur le lien suivant pour commander les 30 mesures pour une politique d'identité et de remigration.

30 mesures pour une politique d’identité et de remigration

Commander le livre. En 30 mesures, Les Identitaires entendent montrer qu’en politique il n’y a pas de fatalité, mais simplement de la volonté. Répondant ainsi aux « citoyens du monde » – de gauche comme de droite – mais aussi à ceux qui, se réclamant pourtant...

Fabrice Robert : « Nous avons imposé les slogans d’un peuple qui ne veut pas mourir »

Entretien avec Fabrice Robert paru dans le journal Présent (numéro 8718) le 20 octobre 2016. Fabrice Robert, le 13 juillet dernier, vous avez annoncé la transformation du Bloc Identitaire en un mouvement associatif baptisé Les Identitaires. Quelle portée à cette...