Les Identitaires, laboratoire d'idées pour la défense de la civilisation européenne

Les Identitaires | Laboratoire d'idées au service de la civilisation européenne

« La majorité des musulmans sont modérés »

Comment répondre aux mensonges autour des attentats ?

1. Ils disent :

« La majorité des musulmans sont modérés ».

2. Pourquoi le disent-ils :

Répétée tel un exorcisme, cette affirmation n’a jamais été prouvée. Elle vise à faire croire qu’il n’y aucune sympathie dans la communauté musulmane pour les motivations des terroristes ou les thèses islamistes. Cet argument permet de dissocier l’immigration et le djihadisme, en opposant « musulmans » et « islamistes ». Pourtant, l’équation est simple : sans immigration musulmane, pas d’islamistes en France.

3. Pourquoi c’est faux :

Dans les études d’opinion :

  • 54 % des musulmans de France sont pour une application « totale » ou « partielle » de la charia en France. Presque 30 % d’entre eux souhaitent son application intégrale. (Sondage CSA-Le Monde des Religions 29/10/2008)  
  • 66 % des musulmans pratiquants de France sont opposés à l’intervention de la France contre l’Etat islamique. (IFOP -2014)

Lors des élections :

  • 56.5 % des Turcs vivant en France ont voté pour l’islamiste Erdogan lors des législatives contre 49.3 % en Turquie (01/11/2015).
  • Les islamistes de Ennahda ont recueilli entre 30 et 35 % des voix à l’élection de l’Assemblée constituante tunisienne de 2011 dans les circonscriptions françaises. Ce qui en fait le premier parti tunisien parmi les électeurs tunisiens français vivant en France.

Lors des manifestations :

  • Après l’affaire Mohammed Merah, l’imam Chalghoumi a appelé à une « marche citoyenne » contre « le radicalisme religieux » le 29 avril 2012. Elle n’a réuni que quelques dizaines de personnes.
  • Après les attentats du 13 novembre, Tarek Oubrou, imam de Bordeaux, membre de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), a appelé les musulmans à manifester pour condamner « la barbarie de Daech ». Un peu moins de 100 personnes ont participé à la manifestation.
  • Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé les musulmans à se rendre à l’église le dimanche suivant l’assassinat du prêtre Jacques Hamel. Cette présence a été rapportée dans seulement 5 villes : Paris, Rouen, Luynes, Bordeaux et Lyon. Le CFCM semble donc avoir une capacité de mobilisation bien plus faible auprès des musulmans de France que l’Etat islamique  ! Celui-ci a réussi à faire partir en Syrie des musulmans de la quasi-totalité des départements français et a impliqué dans ses filières djihadistes plusieurs milliers de personnes.

Dans les mosquées :

  • Si les musulmans modérés sont si nombreux, pourquoi autant de mosquées sont encore dirigées par des islamistes, salafistes ou Frères musulmans ? Si les radicaux sont encore à la tête de ces lieux, c’est avant tout parce que beaucoup de fidèles approuvent leurs discours.

Précédent

Suivant