Accueil | Articles | Communiqués | Soutien à l’immigration clandestine : la République continue d’abdiquer face aux pro-migrants

Soutien à l’immigration clandestine : la République continue d’abdiquer face aux pro-migrants

Vendredi 6 Juillet, le militant pro-clandestin Cédric Herrou a obtenu gain de cause concernant sa question prioritaire de constitutionnalité, portée par Maître Patrice Spinosi et Henri Leclerc. Les Sages du Conseil constitutionnel ont reconnu la fraternité comme principe constitutionnel, au nom de l’article 2 de la déclaration des droits de l’homme et en référence au préambule de la constitution et de son article 72-3. « Il découle de ce principe la liberté d’aider autrui, dans un but humanitaire, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national », justifie le Conseil constitutionnel qui a donc censuré les mots « séjour irrégulier ».

Selon le raisonnement du gardien de la Constitution, la fraternité reconnue comme principe constitutionnel va participer à un renforcement sans précédent des possibilités militantes des pro-migrants. Auparavant, les textes prévoyaient qu’aider directement ou indirectement un clandestin à entrer, circuler ou séjourner irrégulièrement en France était un délit puni de cinq ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende. Dorénavant, l’aide au séjour et à la circulation des étrangers illégaux, dès lors qu’elle est apportée « dans un but humanitaire et sans contrepartie directe ou indirecte », peut être reconnue comme licite.

Alors que la pression migratoire n’a jamais été aussi élevée en France (l’année 2017 a connu un record d’entrée d’immigrés – plus de 300 000 – sur notre sol), le Conseil Constitutionnel facilite encore davantage l’activité néfaste des militants pro-clandestins. Confrontée à une invasion de son territoire sans précédent dans son Histoire, la République décide une nouvelle fois d’abdiquer un peu plus face aux offensives des militants « No Border ».

Les identitaires réclament l’arrêt des subventions et l’interdiction des associations soutenant l’immigration clandestine et le rétablissement dans le Code Pénal du délit d’aide à l’immigration clandestine avec peine de prison systématique en cas de récidive. Une mesure que nous avions déjà proposée dans notre ouvrage « 30 mesures pour une politique d’identité et de remigration » (Editions Idées). Elle demeure plus que jamais d’actualité !

Dans la même catégorie

Annulation de la dette des pays africains : exigeons des contreparties !

Emmanuel Macron a annoncé lundi soir une annulation de la dette des pays africains. Celle-ci ne vise pas à contenir l’épidémie mais à stabiliser les régimes africains au sortir de la crise sanitaire. Qu’a demandé le président de République en échange de cette...

Victoire au Parlement européen ! LES ONG PRO-MIGRANTS PRENNENT UNE GIFLE !

Jeudi 24 octobre restera une date historique dans l’histoire du Parlement européen. Pour la première fois, les patriotes des nations d’Europe, alliés ponctuellement à d’autres élus de droite, ont réussi à repousser une résolution de soutien aux prétendues ONG qui vont chercher sur les cotes libyennes des migrants livrés par les passeurs.

Les djihadistes ne doivent pas être rapatriés mais déchus de leur nationalité !

« Ce sont des Français avant d’être des djihadistes. » En prononçant ces mots ce mardi sur BFMTV, le ministre de l’Intérieur trahit une nouvelle fois la France. Christophe Castaner envisage en effet le rapatriement de 130 djihadistes détenus en Syrie qui devraient...

L’ex-n°1 d’un groupe jihadiste déchu de sa nationalité belge : à quand la même mesure en France ?

Mardi 23 octobre 2018, l'ancien numéro un du groupe jihadiste Sharia4Belgium, le Belgo-Marocain Fouad Belkacem, a été déchu de sa nationalité belge par la justice. Il était un proche du mouvement islamiste Forsane Alizza, dont plusieurs membres avaient projeté...

Soutien à l’immigration clandestine : la République continue d’abdiquer face aux pro-migrants

Vendredi 6 Juillet, le militant pro-clandestin Cédric Herrou a obtenu gain de cause concernant sa question prioritaire de constitutionnalité, portée par Maître Patrice Spinosi et Henri Leclerc. Les Sages du Conseil constitutionnel ont reconnu la fraternité comme...

La censure de Facebook continue : la page « Les Identitaires » vient d’être supprimée !

Depuis mercredi 23 mai, la page Facebook « Les Identitaires », qui avait échappé à la censure jusque-là, a été supprimée par Facebook sans avertissement ni explications. Suite à l’action pacifique et symbolique de Génération Identitaire dans les Alpes, une vague de...

Soumission à l’islamisme : Macron reçoit à l’Elysée des islamistes syriens appartenant aux Frères musulmans !

Le 17 avril 2018, le président de la République Emmanuel Macron a reçu à l’Élysée les dirigeants de l’organisation Syria Charity. Le président de cette ONG prétendument humanitaire active en Syrie est Mohammed Alolaiwy. Ce dernier s’est vanté ensuite sur Facebook...

Élargissement du regroupement familial : le gouvernement poursuit la politique d’immigration massive

La loi asile et immigration de Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, comporte de nouvelles filières d’immigration massive. Présentée comme une loi « dure » par de nombreux médias et associations de gauche, elle compte en réalité élargir le regroupement familial...