Désolé, Robert Ménard, la remigration est aussi possible que nécessaire

Cher Robert Ménard, vous aimez le contre-pied, le paradoxe, incarner la vox clamantis in deserto. En termes de communication, être dans la rupture. Rien d’étonnant donc qu’à la Convention de la droite du 28 septembre, vous soyez monté à la tribune pour faire la leçon à vos hôtes. Après le Vu de gauche méprisant d’Enthoven, … Lire la suite de Désolé, Robert Ménard, la remigration est aussi possible que nécessaire