Pas de migrants chez moi

Le gouvernement socialiste a tranché. Les derniers îlots épargnés par l'immigration doivent maintenant accueillir des migrants clandestins. Que les Français n'en veuillent pas cela n'a guère d'importance pour les préfets : les villages français sont forcés d'accepter de force la présence de ces gens entrés illégalement en France. Ils devront subir les nuisances et les probables violences, inévitablement liées à la présence de nombreux jeunes hommes aux mœurs très différentes. Les Identitaires s'organisent pour participer aux initiatives des citoyens qui souhaitent résister face à l'installation de migrants clandestins dans leur commune et exiger leur expulsion.

Aucun article à afficher